06 novembre 2010

[Expo] Kaws - Pay the Debt to Nature

kaws_saturated

kaws_perrotin_paris5

kaws_perrotin_paris

kaws_expo_galerie_perrotin_2_skeuds

kaws_perrotin_paris3

Du 6 novembre au 23 décembre, l'artiste américain Kaws (de son vrai nom, Brian Donelly) expose ses dernières oeuvres à la Galerie Emmanuel Perrotin. Il s’est fait connaître par ses interventions impromptues sur les affiches publicitaires des abribus ou des cabines téléphoniques dans les rues de New York entre 1996 et 2000. Ses motifs, 'Skully' - un crâne de pirate aux yeux en forme de croix - ou 'Bendy' - un corps de spermatozoïde surmonté d’une tête de pirate -  s’infiltraient minutieusement dans les panneaux d’affichage en se fondant habilement dans chaque mise en scène.

A partir de 1999, il développe d’autres personnages dont le fameux 'Companion' (tête de pirate sur un corps de Mickey, il a d’ailleurs collaboré quelques temps avec Disney) qu’il édite en art toy via la société japonaise Bounty Hunter. Dès lors, il multiplie les collaborations avec le monde de la mode (Marc Jacobs, BAPE, Comme des Garçons, Colette ...), la presse (de nombreuses couvertures de magazines sont volontairement ‘disrupted’, du New York magazine à Jalouse), la musique (Pharrell Williams, Kanye West).

54885cd4eb331d55e5b628158183b906441fd9ab_m


En 2001, il réalise sa première série de 40 peintures sous plastique rigide, rappelant l’emballage des figurines, où apparaissent notamment les 'Kimpson', inspirés des Simpson, et 'Chum' au corps de bibendum Michelin. En fondant en 2002 sa société ‘Original Fake’, KAWS affirme encore un peu plus que le geste artistique n’est pas simplement présent dans ses peintures ou  sculptures mais également dans les figurines ou objets dérivés, prolongeant ainsi les préoccupations de Claes Oldenburg, Keith Haring, Warhol et Murakami.

L’exposition "Pay the Debt to Nature", dont l’oeuvre éponyme montre un homme capturé et malmené par une Nature reprenant ses droits, dévoile un ensemble de neuf peintures dont cinq ‘grisailles’, parfois proches de l’abstraction. Trois sculptures monumentales en fibre de verre de ses personnages fétiches 'Companion' et 'Accomplice' à la tête de lapin nous invitent à pénétrer dans l’univers de Kaws.

+


kaws_monographie


Monographie KAWS avec des textes de : Harry Philbrick, Monica Ramizer-Montagut, Germano Celant et Gary Panter
264 pages, Editions Rizzoli.

Signature du livre le lundi 8 novembre de 12h à 15h chez Colette.


+

Site officiel

Site d'Original Fake, la marque crée par Kaws


+

couv_bd_380x506


A lire en complément, le nouveau numéro du magazine CLARK, en kiosques depuis peu, et pour lequel Kaws a réalisé une couverture inspirée des oeuvres exposées chez Perrotin. Une interview de l'artiste figure à l'intérieur, ainsi que des articles sur Jeff Koons ou JR à Shanghai...

http://www.clarkmagazine.com/

Posté par RoughDreams à 10:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur [Expo] Kaws - Pay the Debt to Nature

    Intéressant !

    Article intéressant avec des photos de l'artiste lui-même.

    Connaissez-vous son processus créatif ?

    Ci-dessous ma note sur le sujet : http://mysenseoftaste.wordpress.com/2010/12/26/street-art/

    Posté par Mysenseoftaste, 26 décembre 2010 à 14:36 | | Répondre
  • Merci ! Navrée, je n'en sais pas davantage sur le processus créatif de l'artiste. Je sais qu'il peint à l'acrylique et à la bombe, sur toile mais c'est à peu près tout...

    Posté par Fanny, 02 janvier 2011 à 18:21 | | Répondre
Nouveau commentaire